saisie de près de 2 tonnes de méthamphétamine du célèbre cartel mexicain d'”El Chapo”


La police espagnole a annoncé ce jeudi 16 mai avoir saisi 1.800 kilos de méthamphétamine. De la drogue que tentait de distribuer en Europe le cartel mexicain Sinaloa fondé par Joaquín “El Chapo” Guzmán.

1.800 kilos de méthamphétamine. C’est ce qu’a annoncé avoir saisi la police espagnole ce jeudi 16 mai. L’un des deux cartels mexicains les plus redoutables, le cartel Sinaloa fondé par Joaquín “El Chapo” Guzmán, tentait de distribuer cette drogue en Europe. La police espagnole a procédé à l’arrestation de cinq personnes dont le leader mexicain de l’opération.

La drogue a été découverte dans la région d’Alicante, dans l’est du pays, et il s’agit de “la plus grosse saisie” de cette drogue “en Espagne et la deuxième plus importante en Europe”, a annoncé Antonio Martínez Duarte, chef de l’unité de répression du trafic de drogue et du crime organisé au sein de la police nationale, lors d’une conférence de presse.

“Parmi les personnes interpellées se trouve un citoyen mexicain, qui est lié au cartel de Sinaloa d’après nos échanges avec les autorités mexicaines”, a-t-il poursuivi sans nommer le suspect, chargé de réceptionner la drogue en Espagne puis de la distribuer en Europe.

“Les organisations mexicaines ne sont pas installées”

Le cartel de Sinaloa est l’un des groupes criminels les plus anciens, les plus importants et les plus violents du Mexique, et dont l’influence reste forte malgré l’arrestation de son fondateur Joaquín “El Chapo” Guzmán, ou celle, plus récente, de son fils Ovidio, en janvier 2023. Tous deux ont été extradés et emprisonnés aux États-Unis.

Tous les soirs dans Le titre à la une, découvrez ce qui se cache derrière les gros titres. Céline Kallmann vous raconte une histoire, un récit de vie, avec aussi le témoignage intime de celles et ceux qui font l'actualité.
Trafic de drogue: comment l’opération “place nette XXL” a envoyé la maire d’Avallon en prison

La police a également saisi de l’argent en liquide, cinq voitures, des papiers et une arme à feu. Une Roumaine et trois Espagnols ont été arrêtés, en plus du Mexicain à la tête de l’opération.

La police espagnole estime qu’il s’agissait d’un trafic de drogue “ponctuel” et que “les organisations mexicaines ne sont pas installées” de façon permanente en Espagne: “Ces organisations envoient un homme de confiance chargé de contrôle que l’opération est bien conforme à leurs intérêts” et une fois finie, “il rentre” au Mexique.

La drogue saisie venait du Mexique et était destinée au centre de l’Europe. L’Espagne est l’une des principales portes d’entrée de la drogue sur le continent.



Lien des sources