Sandrine Josso est “en état de stress post-traumatique”, déclare son avocate


Toutefois, l’élue de Loire-Atlantique est déterminée à se battre pour porter le combat des victimes de soumission chimique, a ajouté Julia Minkowski, mardi, sur RMC.


Publié



Mis à jour



Temps de lecture :
1 min

Julia Minkowski, l'avocate de Sandrine Josso, au palais de justice de Paris, le 4 avril 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

Sandrine Josso, la députée qui accuse le sénateur Joël Guerriau de l’avoir droguée, est “en état de stress post-traumatique”, a déclaré son avocate Julia Minkowski, mardi 21 novembre, sur RMC. Toutefois, l’élue de Loire-Atlantique est déterminée à se battre pour porter le combat des victimes de soumission chimique, poursuit-elle.

>> Affaire Joël Guerriau : ce que l’on sait des faits reprochés au sénateur, soupçonné d’avoir drogué une députée

“Son sentiment aujourd’hui est qu’elle a échappé au pire”, et Sandrine Josso “a une pensée pour ceux qui n’ont pas eu sa chance”, ajoute Julia Minkowski. “On peut tous subir ce que j’ai subi”, a déclaré Sandrine Josso, lundi soir, sur France 5, pour sa première prise de parole publique depuis la soirée pendant laquelle elle a ingéré de l’ecstasy à son insu. “Mon devoir est de sensibiliser”, a-t-elle poursuivi.





Lien des sources