un an après, ce que disent les derniers témoignages et expertises


EXCLUSIF – Un an après le contrôle qui s’est soldé par la mort de l’adolescent, les deux policiers s’accordent dans leur version de la légitime défense, selon des documents consultés par Le Figaro. De nouvelles expertises audio et vidéo ont été réalisées.

Quand Florian M. rejoint la brigade des motocyclistes de Nanterre en septembre 2022, un visage lui est familier. Celui de Julien L. rencontré six ans plus tôt lors d’une formation au sein de la police nationale. Entre le premier, «discret et réservé», et le second qui s’affiche comme le «boute-en-train» de la bande, l’alchimie n’est pas immédiate. Bien intégré dans cette unité soudée, Julien L., quadragénaire célibataire, a pour habitude de réunir ses collègues autour de fêtes et de sorties auxquelles Florian M., 38 ans et père d’un enfant de 5 ans, participe peu. «Il ne se mettait pas à l’écart mais il a fallu un temps d’adaptation. Ce n’était pas celui qui faisait le plus de blagues, mais petit à petit, il parlait plus», se souvient Julien L. dans le cadre d’une expertise psychologique dont Le Figaro a pu consulter le rapport. Différents dans leurs modes de vie mais complémentaires sur le terrain, les deux hommes se retrouvent à travailler en binôme.

Le caractère «calme et posé» de Florian…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Vente Flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lien des sources