un cabinet dentaire épinglé pour des “manquements” sur les “règles d’hygiène”



L’ensemble de la patientèle de ce cabinet dentaire de Veules-les-Roses est appelée à réaliser un dépistage sérologique en raison “d’un risque faible” de transmission de l’hépatite B et “très faible” de l’hépatite C et du VIH.

Des patients alertés par les autorités sanitaires. L’Agence régionale de Santé (ARS) de Normandie a annoncé ce mardi 13 février avoir demandé à un cabinet dentaire situé à Veules-les-Roses (Seine-Maritime) de procéder au rappel de plusieurs de ses patients à la suite d’un contrôle.

L’ARS Normandie “a constaté divers manquements de nature à mettre en cause la qualité et la sécurité des soins” prodigués dans ce cabinet. En conséquence, les patients ont reçu un courrier les invitant à se rapprocher de leur médecin généraliste.

“L’ARS a demandé au cabinet dentaire de procéder au rappel des patients qui ont été invités par courrier à se rendre chez leur médecin traitant pour un dépistage sérologique”, explique l’Agence de santé.

Des “manquements” sur les “règles d’hygiène”

Les problèmes rencontrés lors de ce contrôle de l’ARS, notamment sur des “manquements” concernant les “règles d’hygiène”, pourraient avoir des conséquences sur la santé des patients.

“L’ARS Normandie a demandé que la patientèle concernée soit dûment informée, en raison d’un risque faible de transmission pour le virus de l’hépatite B (VHB) et très faible pour le virus de l’hépatite C (VHC) et le VIH”, pointe cette dernière.

L’Agence de santé assure que tous les acteurs concernés, médecins traitants, dentistes comme laboratoires, ont été mis au courant de la situation pour assurer une “bonne information”. Une contre-visite d’inspection a également été conduite fin janvier par l’ARS dans le cabinet dentaire à l’origine de l’incident.



Lien des sources