Un condamné à mort exécuté dans l’État américain du Missouri


Un ancien militaire américain condamné à mort pour le meurtre en 2009 d’une femme avec laquelle il avait eu une liaison a été exécuté mardi 11 juin au Missouri, dans le centre des États-Unis. David Hosier, 69 ans, a été exécuté par injection létale et déclaré mort à 18h11 heure locale. Il s’agit de la deuxième exécution depuis le début de l’année au Missouri et de la septième aux États-Unis, outre celle annulée in extremis le 28 février dans l’Idaho (nord-ouest), faute d’avoir pu administrer au condamné la solution mortelle dans le délai légal.

David Hosier, ancien pompier et qui a servi dans la marine américaine, a été condamné en 2013 pour le meurtre d’Angela Gilpin, dont il s’est toujours dit innocent. Le gouverneur républicain de l’État, Mike Parson, a rejeté les ultimes appels à la clémence, émanant notamment de parlementaires démocrates du Missouri faisant valoir que David Hosier souffrait au moment des faits de lésions cérébrales dont le jury n’avait pas eu connaissance.

24 exécutions aux États-Unis en 2023

David «Hosier a tué Angela et Rodney Gilpin dans leur appartement de Jefferson City, dans le Missouri, lors d’une crise de jalousie», a déclaré lundi le gouverneur dans un communiqué, précisant que s’il n’avait pas été condamné pour le meurtre du mari, le jury l’avait considéré comme l’auteur des deux crimes. «Aucun tribunal n’a jamais trouvé d’erreur dans sa condamnation», a-t-il ajouté.

Au total, 24 exécutions ont été réalisées aux États-Unis en 2023, toutes par injection létale. La peine de mort a été abolie dans 23 États américains sur 50. Six autres (Arizona, Californie, Ohio, Oregon, Pennsylvanie, et Tennessee) observent un moratoire des exécutions sur décision du gouverneur.



Lien des sources