un homme mis en examen pour un viol aux urgences de l’hôpital universitaire


Une information judiciaire a été ouverte lundi pour viol sur personne vulnérable.


Publié



Temps de lecture : 1 min

Les urgences de l'hôpital Purpan de Toulouse, le 13 juin 2022. (REMY GABALDA / MAXPPP)

Un trentenaire accusé du viol samedi d’une jeune femme de 18 ans dans les toilettes du service des urgences du Centre hospitalier universitaire (CHU) Purpan de Toulouse a été mis en examen et placé en détention provisoire, annonce le parquet mardi 13 février. Les faits se seraient produits samedi aux alentours de 23 heures, selon le parquet.

La victime, qui s’était présentée aux urgences, était sortie fumer une cigarette lorsque le suspect, un homme sans domicile fixe âgé de 30 ans, l’a accostée. “Ils ont commencé à échanger. Il lui a demandé où étaient les toilettes. Elle lui a montré les toilettes et elle explique qu’après, il l’a violée”, a précisé le parquet de Toulouse. Une information judiciaire a été ouverte lundi pour viol sur personne vulnérable. Ce sont les services de sécurité de l’hôpital qui ont interpellé le suspect et l’ont mis à disposition de la police.

“Les circonstances sont différentes”

Le CHU a précisé mardi qu’une seconde patiente avait été victime d’une agression sexuelle le même soir, dans le même service, mais souligné que “ces deux signalements n’ont pas de lien entre eux” et que “les circonstances sont différentes”. Dans ce deuxième cas, une patiente hospitalisée aux urgences “aurait été agressée par un autre patient lui aussi pris en charge par ce service”, ajoute l’hôpital.

“Le personnel soignant, qui a constaté la présence du patient aux côtés de cette patiente, est immédiatement intervenu afin d’éloigner celui-ci et de s’assurer de l’état de santé de la jeune femme”, selon le CHU. Les patientes ont été prises en charge pour un soutien psychologique et les familles ont été rencontrées par l’équipe médicale et la direction. Un accompagnement psychologique a également été mis en oeuvre pour les professionnels du service et la direction a rencontré mardi des représentants du personnel, selon la même source.





Lien des sources