un juge d’instruction saisi pour des publications sur Facebook d’une candidate RN dans les Côtes-d’Armor


Cette candidate, battue au second tour des législatives lors d’une triangulaire dans la première circonscription des Côtes-d’Armor, a notamment partagé une publication glorifiant Philippe Pétain.


Publié



Temps de lecture : 1 min

Françoise Billaud, candidate du Rassemblement national dans la première circonscription de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), le 17 mai 2022. (BRICE DUPONT / MAXPPP)

Une information judiciaire a été ouverte à l’encontre d’une candidate du Rassemblement national aux élections législatives dans les Côtes-d’Armor pour des publications sur son compte Facebook, a annoncé, mercredi 10 juillet, le parquet de Saint-Brieuc. L’enquête est confiée à un juge d’instruction, notamment pour provocation publique à la haine et injure publique, a précisé le procureur de la République de Saint-Brieuc, Nicolas Heitz.

Le 25 juin, une plainte de la Ligue des droits de l’homme a été adressée au parquet “dénonçant des publications sur son compte Facebook de la candidate du Rassemblement national”, “comme pouvant revêtir des qualifications pénales”, selon le communiqué. Le parquet a procédé à “l’analyse de l’ensemble de ces publications au regard notamment des infractions prévues par la loi du 29 juillet 1881 relative au droit de la presse”.

Françoise Billaud, qui n’est pas nommée dans le communiqué, a été battue au second tour des législatives lors d’une triangulaire dans la première circonscription des Côtes-d’Armor, récoltant 26,77% des voix. Pendant la campagne, le journal Libération a exhumé des publications sur les réseaux sociaux de plusieurs candidats, dont celles de Françoise Billaud. Fin mai, elle a relayé une image suggérant de soutenir “l’hétérosexualité pendant qu’elle est encore légale”. En juillet 2021, elle a partagé une publication d’un internaute montrant la tombe de Pétain, avec la légende “23 juillet 1951, mort en détention de Philippe Pétain, Maréchal de France”.





Lien des sources