une aide-soignante placée en garde à vue



La victime a été découverte le dimanche 12 mai dans sa chambre avec un oreiller retrouvé sur son corps.

L’enquête ouverte après la mort d’une résidente à l’Ehpad Sainte-Madeleine de Thionville (Moselle) avance. Une aide-soignante de l’établissement est en garde à vue depuis le mardi 14 mai, apprend BFMTV.com de source judiciaire. Elle est âgée de 47 ans.

Après la découverte du corps de la résidente de 84 ans, retrouvée morte en position allongée sur un fauteuil dans sa chambre par le personnel soignant ce dimanche 12 mai, le parquet de Thionville avait ouvert une enquête judiciaire pour vol ayant entraîné la mort.

La chambre fouillée

D’après les premières constatations effectuées sur place, la fenêtre de la chambre, située au rez-de-chaussée de l’établissement, avait été ouverte après le dernier passage du personnel. La chambre avait, elle, été fouillée. Un inventaire complet était en cours de réalisation pour savoir si des objets de valeurs avaient été volés.

La position dans laquelle l’octogénaire avait été retrouvée morte semblait “correspondre à ses habitudes de sommeil”, précisait le parquet de Thionville auprès de BFMTV. “Aucune trace de lutte ou de violence physique n’a, pour l’heure, été constatée”, ajoutait-il. Seule la “présence d’un oreiller sur le corps de la victime” laissait envisager un potentiel étouffement.

L’autopsie de l’octogénaire a été réalisée ce mardi après-midi.

Les faits étant désormais considérés comme étant de nature criminelle, le parquet de Thionville s’est dessaisi au profit du parquet de Metz.



Lien des sources