une boulangerie mobile pour les habitants du quartier du Port du Rhin, en manque de commerces



Publié



Durée de la vidéo : 3 min

Dans le quartier du Port du Rhin à Strasbourg, dans le Bas-Rhin, une boulangerie mobile vient proposer pain et viennoiseries aux clients en bas de chez eux. Dans ce quartier, des dizaines d'immeubles sont en train de sortir de terre, mais pour l'instant, il n'y a pas de commerces.
Strasbourg : une boulangerie mobile pour les habitants du quartier du Port du Rhin, en manque de commerces
Dans le quartier du Port du Rhin à Strasbourg, dans le Bas-Rhin, une boulangerie mobile vient proposer pain et viennoiseries aux clients en bas de chez eux. Dans ce quartier, des dizaines d’immeubles sont en train de sortir de terre, mais pour l’instant, il n’y a pas de commerces.
(France 2)

Dans le quartier du Port du Rhin à Strasbourg, dans le Bas-Rhin, une boulangerie mobile vient proposer pain et viennoiseries aux clients en bas de chez eux. Dans ce quartier, des dizaines d’immeubles sont en train de sortir de terre, mais pour l’instant, il n’y a pas de commerces.

“Mon idée pour la France, c’est une boulangerie mobile en pleine ville, pour apporter chez les gens le pain et les viennoiseries au pied de leurs immeubles”, présente Maxime-Henri Ott, fondateur du “Pétrin-Bistrot du boulanger”. Avec son irrésistible odeur de pain chaud, cette boulangerie mobile est apparue il y a un mois dans les rues de Strasbourg (Bas-Rhin). Nicolas Ott est cycliste et boulanger. À 7 heures du matin, au pied des habitations du quartier du Port du Rhin, ce vendeur ambulant installe la plus petite boulangerie de France.

Ce n’est pas un hasard si Nicolas Ott a choisi ce quartier pour promener sa boutique. Il y a quelques années au Port du Rhin, au milieu des grues et des péniches, il y avait des petites usines et des entrepôts. Certains ont disparu. À la place, des immeubles poussent comme des champignons, mais il n’y a toujours pas de commerces. Alors, le patron de Nicolas Ott, Maxime-Henri Ott, a flairé le filon. Sa devise : aller chercher le client au pied de chez lui. Située à deux kilomètres du port, la grande boulangerie, une boutique, alimente la petite boulangerie mobile.





Lien des sources