une fuite d’un gaz toxique et inflammable sur le site Arkema de Pierre-Bénite



La fuite, survenue mardi après-midi, a été limitée à l’intérieur de l’établissement et aucun salarié n’a été blessé.

Des fumées blanches ont été visibles mardi en fin d’après-midi autour de l’usine Arkema de Pierre-Bénite, indique la direction dans un communiqué. En cause: une fuite de trifluorure de bore, un “produit utilisé comme catalyseur dans l’industrie pharmaceutique et l’industrie électronique”. Il s’agit d’un gaz toxique et inflammable.

Investigations en cours

L’incident s’est produit sur un atelier de production qui a été immédiatement arrêté sur décision du personnel.

“Les équipes internes de sécurité sont rapidement intervenues”, précise la direction d’Arkema qui ajoute qu’aucun “dommage corporel” n’est à signaler.

L’événement est resté interne à l’établissement et la situation a été totalement maîtrisée à 18 heures.

L’incident est classé de niveau 3 sur 6 selon l’indice “matières dangereuses relâchées” du ministère de la Transition écologique et solidaire. “Des investigations sont en cours pour déterminer les circonstances exactes de cet incident”, indique Arkema.



Lien des sources