Willy Sagnol après le nul historique de la Géorgie à l’Euro : « Quand on sait d’où l’on vient, c’est facile de ne pas être déçu »


Willy Sagnol (sélectionneur de la Géorgie, après le match nul face à la République tchèque) : « Depuis trois ans et demi que je suis en Géorgie, nous avons fait beaucoup de choses très positives sur le terrain. Mais c’est aussi une expérience humaine énorme et très forte pour moi. C’est pourquoi je suis allé voir Saba Lobzhanidze, parce que je pense savoir ce qu’il ressent. Mais il est difficile de dire quoi que ce soit dans ce cas-là. J’ai essayé de lui dire que ce sont ceux qui n’essayent jamais qui ne rateront jamais. Je pense qu’après le match, il y avait des sentiments contradictoires dans les vestiaires.

Les joueurs étaient un peu déçus parce qu’il y a eu une énorme occasion. Mais j’espère qu’ils comprendront rapidement qu’ils ont marqué leur premier point dans un tournoi majeur. Je ne sais pas si ce point est mérité, mais quand je vois tout ce que nous avons fait depuis trois ans et demi, il est plus que mérité. Le sentiment le plus fort est sans doute la fierté. On ne peut pas être déçu. Quand on sait d’où l’on vient, c’est facile de ne pas être déçu »

Giorgi Mamardashvili : « C’est un moment historique »



Lien des sources