Zelensky à Berlin, pas de « paix dictée » par Poutine



► L’Ukraine privé de la moitié de sa production d’électricité

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé mardi 11 juin que les bombardements russes sur son infrastructure énergétique avaient conduit à diviser par deux la production électrique de l’Ukraine depuis l’hiver.

« Les frappes de missiles et de drones russes ont déjà détruit 9 gigawatts de capacité. Le pic de consommation d’électricité de l’hiver dernier était de 18 gigawatts. La moitié n’existe donc pas aujourd’hui », a déclaré Volodymyr Zelensky à Berlin, lors d’une conférence sur la reconstruction de son pays.

► Zelensky demande plus de défenses antiaériennes

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé qu’avoir davantage de systèmes de défense antiaériens pour protéger les villes d’Ukraine et ses infrastructures énergétiques serait « la réponse » pour mettre fin à l’invasion russe.

« C’est la terreur inspirée par les missiles et les bombes qui aide les troupes russes à progresser sur le terrain », a affirmé Volodymyr Zelensky. « Tant que nous ne priverons pas la Russie de la possibilité de terroriser l’Ukraine, (Vladimir) Poutine n’aura aucun intérêt réel à rechercher une paix équitable », a-t-il ajouté, assurant que « la défense aérienne est la réponse ».

« Ce dont l’armée ukrainienne a le plus besoin aujourd’hui, ce sont des munitions et des armes, notamment pour la défense aérienne », a aussi déclaré le chancelier allemand Olaf Scholz, rappelant notamment que Berlin a décidé de livrer un troisième système de défense antiaérienne Patriot. « Je voudrais demander à tous ceux qui sont ici aujourd’hui de soutenir notre initiative de défense aérienne ukrainienne, avec tout ce qui est possible », a-t-il lancé.

► Il n’y aura pas de « paix dictée » par Poutine, assure Scholz

Le chancelier allemand Olaf Scholz a affirmé qu’il n’y aurait « pas de victoire militaire, ni de paix dictée » par Vladimir Poutine dans la guerre qu’il mène contre l’Ukraine, lors d’une conférence internationale à Berlin en présence de Volodymyr Zelensky.

« Promouvoir cette prise de conscience, tel est l’enjeu du sommet de la paix qui se réunira ce week-end en Suisse », a déclaré le dirigeant, ajoutant que les alliés soutiendraient l’Ukraine « aussi longtemps que nécessaire ».

——-



Lien des sources