À Berlin, Zelensky espère obtenir plusieurs milliards d’euros pour l’armement et pour la reconstruction de l’Ukraine


Volodymyr Zelensky est arrivé en Allemagne pour participer à la conférence sur la relance de l’Ukraine et rencontrer le chancelier allemand Olaf Scholz. « Le chancelier Scholz et moi-même discuterons de la poursuite de l’aide à la défense, de l’extension du système de défense aérienne de l’Ukraine et de la production conjointe d’armes », a précisé le président ukrainien. L’Allemagne a récemment autorisé l’Ukraine à utiliser des armes allemandes pour frapper des cibles en Russie, ce qu’elle hésitait jusqu’à présent à faire, à l’instar des autres pays occidentaux, de crainte d’une escalade.

Le chancelier Scholz a prévenu qu’il n’y aurait « pas de victoire militaire, ni de paix dictée » par Vladimir Poutine dans la guerre qu’il mène contre l’Ukraine. « Promouvoir cette prise de conscience, tel est l’enjeu du sommet de la paix qui se réunira ce week-end en Suisse », a déclaré le dirigeant en ajoutant que les alliés soutiendraient l’Ukraine « aussi longtemps que nécessaire ».

Le chancelier allemand Olaf Scholz a aussi exhorté, ce mardi les alliés occidentaux à renforcer la défense aérienne de l’Ukraine qui en a cruellement besoin face aux pilonnages russes. « Ce dont l’armée ukrainienne a le plus besoin aujourd’hui, ce sont des munitions et des armes, notamment pour la défense aérienne », a-t-il déclaré rappelant notamment que Berlin a décidé de livrer un troisième système de défense antiaérienne Patriot. « Je voudrais demander à tous ceux qui sont ici aujourd’hui de soutenir notre initiative de défense aérienne ukrainienne, avec tout ce qui est possible », a-t-il lancé.

La moitié de la capacité énergétique détruite

Concernant la reconstruction de l’Ukraine, près d’une centaine de projets d’investissement sont mis sur la table. Mais la priorité sera la reconstruction des infrastructures énergétiques. Zelensky a rappelé que l’Ukraine est privée de la moitié de sa production d’électricité depuis l’hiver. « Les frappes de missiles et de drones russes ont déjà détruit 9 gigawatts de capacité. Le pic de consommation d’électricité de l’hiver dernier était de 18 gigawatts. La moitié n’existe donc pas aujourd’hui ». ,

Enfin, la future adhésion du pays à l’UE sera également abordée, dans ce que les organisateurs ont qualifié de « quatrième dimension » de l’ordre du jour de la conférence. Ursula Von Der Leyen, présidente de la Commission européenne, a estimé que les négociations d’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne débuteront à la fin juin, l’Ukraine ayant rempli toutes les exigences de réforme nécessaires pour lui permettre de devenir membre du bloc.



Lien des sources