au sud de Lyon, un maire dans la tourmente


Rien ne va plus à la mairie de Montagny. Pierre Fouilland, maire depuis en 2020, a perdu la confiance d’une partie de sa majorité qui réclame sa démission. Motif ? Il a voté au dernier conseil communautaire la délibération portant sur le PLH3 (Programme local pour l’habitat 2024-2030) qui fixe les principes et objectifs en matière de logements.

« Il n’aurait pas dû voter », confie le vice-président de la Communauté de communes de la vallée du Garon (CCVG), Jean-Louis Gergaud, également adjoint à Montagny et ancien maire. En cause : l’un des terrains mentionnés au projet de la…



Lien des sources