Cannes 2024 : rires et larmes pour le film posthume de Sophie Fillières, la bonne fée du cinéma français


Une œuvre très attendue par le milieu 7e art : « Ma vie Ma gueule », film posthume de Sophie Fillières, décédée en juillet 2023 d’une longue maladie à 58 ans. Pour bien comprendre cette attente, il faut rappeler qui était Sophie Fillières, réalisatrice de sept longs-métrages, dont les épatants « Aïe », « Arrête ou je continue » ou « La Belle et la Belle ». Des titres qui résument à eux seuls l’humour absurde de cette cinéaste qui fut la compagne du réalisateur Pascal Bonitzer, présent dans la salle, avec qui elle a eu deux enfants, Agathe et Adam, tous deux comédiens.



Lien des sources