« C’est le plus gros de la saison »


« On ouvre les cartons et on fait ligne par ligne. On fixe les bombes puis on met l’étiquette dessus. Les rouges, ce sont les bengales ; le violet, les bombes ; le vert, les chandelles… » Il est un peu plus de 15 heures vendredi 5 juillet et les deux hommes qui s’activent sur le champ face au chapitre de Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais sont imperturbables malgré un soleil de plomb.

À l’ombre de sa camionnette, Bernard Sauzon étudie le plan de tir tandis que Guillaume Miolane déballe des cartons pour préparer le feu d’artifice de…



Lien des sources