Choose France : IBM investit sur le plateau de Saclay, toujours aussi attractif pour les grands groupes


Après l’intelligence artificielle, l’informatique quantique. Lundi 13 mai, lors du sommet Choose France 2024 qui se tient à Versailles (Yvelines), IBM a annoncé un investissement pluriannuel de 45 millions d’euros pour son laboratoire implanté sur le plateau de Saclay, à Orsay (Essonne), depuis 2019. « Cela comprendra le recrutement de 50 chercheurs et ingénieurs d’ici l’année prochaine », indique la multinationale américaine, confirmant les rumeurs qui bruissaient en ce sens depuis quelques jours.

Depuis 2019, l’IBM France Lab Paris-Saclay se concentre sur « la conception et le développement de solutions d’intelligence artificielle destinée à l’automatisation des processus métiers et à l’amélioration de prises de décision de confiance ». « Dans le cadre de ces nouvelles missions, le Lab a vocation à mener des projets de collaboration avec l’écosystème quantique français d’entreprises, de start-up, d’universités et de recherche, poursuit le service presse d’IBM. Cela inclut notamment la recherche de cas d’usage de l’informatique quantique appliqués à la finance, à l’intelligence artificielle, à la chimie et à d’autres domaines prioritaires. »

« Un environnement unique en Europe »

Quelques minutes après cette annonce officielle, Grégoire de Lasteyrie, président (LR) de la communauté d’agglomération Paris-Saclay, a exprimé « sa satisfaction ». « Cette nouvelle vient confirmer l’attractivité et la pertinence du territoire dans le secteur de la haute technologie et de la recherche, se félicite l’élu, également maire de Palaiseau. Ce nouvel investissement d’IBM est une excellente nouvelle. Il est le résultat de plus d’une décennie d’efforts consacrés par notre territoire à favoriser la recherche et le développement à Paris-Saclay. IBM trouve ici un environnement unique en Europe. »

Et peut-être des collaborations avec Pasqal, la start-up française cofondée par le prix Nobel de physique Alain Aspect et installée à Massy, à quelques kilomètres du laboratoire et centre de recherche d’IBM. C’est l’une des plus en pointe en Europe sur l’ordinateur quantique.

Le Taïwanais ProLogium s’installe

Ce mardi 14 mai, c’était au tour du fabricant taïwanais de batteries ProLogium d’annoncer son arrivée prochaine à Paris-Saclay avec l’ouverture d’un centre de recherche en s’associant avec Schneider Electric et Arkema. Selon l’AFP, le recrutement des ingénieurs pour ce futur centre sur le plateau de Saclay doit débuter dès cette année.

Le groupe a également annoncé la construction d’une « giga usine » à Dunkerque (Nord) en 2027 pour la fabrication de batteries à électrolyte semi-solide, présentées comme plus légères, plus sûres, se rechargeant plus rapidement et polluant moins que le lithium ion, composant dominant dans l’automobile et les appareils électroniques.



Lien des sources