Emploi à la campagne : la surprise de cet architecte en arrivant dans l’Orne



Voir mon actu

« Je pensais que l’on aurait du mal à trouver des personnes voulant travailler dans un environnement très rural, mais on n’a pas eu de problème de recrutement. »

Jules Sineux, de la société d’architecture Koya vient d’embaucher Mélanie Flippe.

C’est une architecte de 28 ans, originaire d’Évreux, qui a choisi de vivre et travailler à Briouze (Orne) au sein de l’agence.

La campagne intéresse

Preuve que les régions rurales et agricoles intéressent. Y compris des gens jeunes qui veulent s’installer à la campagne. 

Le secteur est assez attractif. Il y a relativement peu d’architectes dans l’Orne par rapport à la Manche et au Calvados.

Jules Sineux

« C’est intéressant professionnellement, mais aussi personnellement. Il y a beaucoup d’associations et de dynamisme », souligne Jules Sineux.

C’est aussi pour cette qualité de vie qu’il habite depuis 2023 à La Lande-de-Lougé. Chez Apidés, il y avait déjà la coop des territoires qu’il connaissait.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Briouze bien située

La dynamique locale autour de tiers-lieux tel que El Capitan où Apidés fédère beaucoup de projets différents et originaux.

« Je cherchais un bureau à partager pour vivre une expérience collective et ne pas être trop isolé, Apidés c’était parfait ».

Briouze a l’avantage d’être sur la ligne Paris-Granville et est bien placée, à mi-chemin entre Flers et Argentan.  

« On est beaucoup sur les chantiers, Flers, Argentan, et même Villedieu-les-Poêles. Pour mes collègues parisiens, c’est facile de venir. Ce train, c’est notre bureau mobile ! »

4 à 5 chantiers en cours pour Koya

Koya existe depuis 10 ans. C’est une coopérative d’architecture et de scénographie initialement basée à Paris, avec quatre associés cogérants et trois salariés.

Jules Sineux, associé de la coopérative, développe principalement des projets dans l’Orne.

Koya en Normandie, c’est 4 ou 5 chantiers en cours avec des critères environnementaux et écologiques aussi bien pour la construction, que pour l’isolation ou les fluides.

On essaie d’être le plus écologique possible. On travaille sur toutes sortes de bâtiments, de toutes époques et styles avec de beaux projets en réhabilitation.

Jules Sineux

Ils travaillent principalement sur des équipements recevant du public, des tiers-lieux, des communes rurales ayant besoin d’être accompagnées pour leurs réhabilitations avec beaucoup de bâtiments vacants, vétustes, etc…

Des projets dans l’Orne

C’est par ce projet que commence l’aventure ornaise de Koya.

Mon père, Jean-François Sineux, est artiste peintre décorateur. Il a monté avec son frère les ateliers Sineux. Ce sont eux qui ont notamment réhabilité les peintures de l’église du Ménil-Gondouin. Dès mes 11 ans, j’y étais !

Jules Sineux

Jean-François Sineux a aussi beaucoup travaillé à rendre hommage à Fernand Léger sur la ville d’Argentan et Jules Sineux l’a accompagné en tant qu’architecte. « J’avais réalisé un travail préalable sur la maison d’enfance de Fernand Léger, ce qui a donné lieu à un appel d’offres à architectes et scénographes. »

Il a intégré l’agence Koya en 2016 pour cet appel d’offres et le projet a été livré en 2019. Beaucoup de projets comme le foyer des jeunes travailleurs à Argentan ont été aussi réalisés. Ils viennent de finir le chantier de restauration de la mairie d’Argentan

Mise en avant du circuit court

« Mélanie est en train de dessiner les futurs bureaux de 2angles et du Rave, sur l’ancienne usine de Thermocoax. » Le projet a été retenu à l’été 2023. 

Un important projet d’économie sociale et solidaire qui met en avant le circuit court avec des stratégies de réemploi, avec soit des matériaux déjà sur place, soit des gisements qui seront récupérés par des filières spécialisées.

Un partenariat avec la recyclerie Les Fourmis vertes de Landisacq est d’ailleurs en train de se mettre en place.

Koya, Jules Sineux, architecte – Apidés, La Haye, Briouze.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.



Lien des sources