Essonne : l’adolescente de 12 ans était violée par son beau-père avec la complicité de la mère


Le dossier est particulièrement sordide et le procès qui s’est ouvert ce lundi devant la cour d’assises de l’Essonne, à Évry-Courcouronnes, se tient à huis clos. Un homme de 37 ans y comparaît pour viols et agressions sexuelles incestueuses, corruption de mineure, enregistrement et détention d’images à caractère pornographique d’une mineure. Il est le beau-père de la victime, âgée d’à peine 12 ans au moment des faits, commis en Essonne et en Bretagne durant l’année 2020. La mère de cette dernière, 41 ans, est également accusée de corruption de mineure.

La suite après cette publicité

C’est le père de l’adolescente qui a porté plainte en découvrant, avec sa compagne, des conversations, ainsi que des photos et des vidéos explicites sur son téléphone. Des éléments qui mettent en cause l’accusé, en couple avec la mère depuis début 2020. Ces derniers avaient la garde de la victime le week-end.



Lien des sources