Euro 2024 : quand le roi d’Angleterre Charles III encourage les Three Lions avec humour avant la finale


Gareth Southgate est prévenu : le roi lui réclame le résultat et la manière. Mercredi soir, Charles III a publié un communiqué pour encourager les Three Lions, qualifiés pour la finale de l’Euro face à l’Espagne, ce dimanche. « Ma femme et moi nous joignons à toute notre famille pour vous adresser nos plus chaleureuses félicitations pour votre accession à la finale du Championnat d’Europe Uefa – et pour vous transmettre nos meilleurs vœux pour le match de dimanche », a-t-il lancé, relaie la BBC.

Mais sa Majesté ne s’en est pas tenue à de simples félicitations de circonstance. Le successeur d’Elizabeth II a manié l’humour pour inciter la sélection anglaise à prendre les devants le plus tôt possible au cours de ce dernier match de la compétition. « Si je peux me permettre de vous encourager à remporter la victoire avant que vous n’ayez besoin de buts miraculeux de dernière minute ou d’une nouvelle séance de tirs au but, je suis sûr que le rythme cardiaque et la tension artérielle de la nation s’en trouveraient grandement soulagés ! Bonne chance à l’Angleterre. »

Money time

Le monarque fait ici référence au ciseau acrobatique inscrit par Jude Bellingham dans le temps additionnel du huitième de finale. Le chef-d’œuvre avait propulsé les Anglais en prolongation, lors de laquelle Harry Kane a assuré le succès de sa sélection contre la Slovaquie (2-1, a.p.). Au tour suivant face à la Suisse, le cœur de l’Angleterre était suspendu aux gants de Jordan Pickford, qui a détourné le tir au but de Manuel Akanji. Une parade suffisante pour qualifier les Three Lions (1-1, 5-3 aux t.a.b.).

Toujours dans le money time, mais dans un schéma différent, Ollie Watkins a trompé le gardien néerlandais d’un superbe tir croisé pour envoyer l’Angleterre en finale (2-1). God Save the King résonnera encore au moins une fois en Allemagne.





Lien des sources