Européennes : en Bretagne, les scores les plus extrêmes du RN ont été réalisés près de Guingamp


Voir mon actu

Les élections européennes 2024 ont marqué un tournant historique en Bretagne, où le Rassemblement National (RN) de Jordan Bardella a enregistré des scores inédits.

La liste RN a obtenu 25,58 % des voix dans l’ensemble de la Bretagne, contre 17,32% en 2019.

Le RN est arrivé en tête dans les quatre départements bretons : Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan, et Côtes-d’Armor, avec des pointes à plus de 28% dans ces deux derniers départements.

Le RN au plus fort à Senven-Léhart et Gurunhuel

Dans le pays de Guingamp, c’est la commune agricole de Senven-Léhart (239 habitants), qui a enregistré le plus gros score pour le RN, avec 55,81% des suffrages exprimés. Il s’agit même du plus gros pourcentage de toute la Bretagne. Ce chiffre est bien au-dessus de la moyenne nationale (31,37%) et illustre l’implantation profonde du RN dans les zones rurales.

D’autres communes du pays de Guingamp ont enregistré des votes records pour le RN, comme Gurunhuel (47,2%) ou encore Pont-Melvez (42,1%).

Bardella au plus bas à Trémargat et Loc-Envel

Cependant, cette vague « bleu marine » n’a pas touché toutes les communes de manière uniforme. Deux communes du pays de Guingamp ont résisté fortement au tsunami Bardella.

Vidéos : en ce moment sur Actu

À Trémargat, village de 176 habitants connu historiquement pour son engagement à gauche, le RN a enregistré son plus faible score en Bretagne, avec seulement trois votes et 2,8% des suffrages exprimés !

C’est la candidate écologiste Marie Toussaint qui est arrivée en tête des votes à Trémargat, avec 51,40 % des voix (55 votes), suivie de Manon Aubry (Insoumis) avec 18,69 % (20 votes) et Raphaël Glucksmann (PS) 10,28 % (11 votes).

À Loc-Envel, près de Belle-Isle-en-Terre, le RN n’a atteint que 8,89% des suffrages, ce qui représente seulement 4 voix. C’est la liste Europe Écologie, menée par Marie Toussaint, qui est arrivée en tête avec 35,56% des voix, suivie de Raphaël Glucksmann avec 15,56%. La France insoumise de Manon Aubry y a recueilli 11,11%.

Ce contraste souligne la diversité des dynamiques électorales au sein même du pays de Guingamp.

Malgré ces exceptions, la liste de Jordan Bardella a dépassé les 40% des suffrages dans 84 des 1200 communes bretonnes

La candidate écologiste aux élections européennes Marie Toussaint donnera un meeting à Lyon le 23 mai 2024.
La candidate écologiste aux élections européennes Marie Toussaint est arrivée en tête dans les communes de Loc-Envel et Trémargat, qui font figure d’exception dans le pays de Guingamp. ©Campagne de Marie Toussaint

Les zones rurales ont beaucoup voté RN

L’analyse de la carte électorale révèle que le vote RN provient principalement des zones rurales, en particulier celles du Centre-Bretagne, où les taux de pauvreté sont les plus élevés de la région. Les accès à la santé, à la culture et à l’éducation y sont aussi plus difficiles. Beaucoup d’habitants du Centre-Bretagne se sentent abandonnés par l’État. Cette base électorale, souvent déçue par les politiques des partis traditionnels, a trouvé dans le RN une alternative perçue comme crédible pour exprimer son mécontentement et ses aspirations.

Les résultats des élections européennes 2024 montrent un paysage politique en pleine transformation en Bretagne.

Le succès du RN dans les zones rurales du pays de Guingamp et au-delà, pourrait avoir des répercussions importantes sur la politique locale et régionale.

Les mois à venir seront décisifs pour comprendre comment ce nouveau rapport de forces influencera les décisions politiques et les initiatives locales.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.



Lien des sources