eux aussi se sont fait avoir


Quand Anthony et Laëtitia Schmit ont contacté Le Progrès pour alerter sur l’arnaque dont ils avaient été victimes, ils n’avaient jamais entendu parler de ces faux conseillers bancaires anti-fraudes. Clients de la Caisse d’Épargne, ces Lyonnais pensaient être les seuls à s’être fait berner.

Récent, ce type d’arnaque a explosé en 2023 comme le révélait le site gouvernemental cybermalveillance.gouv.fr. Certaines banques ont d’ailleurs averti leurs clients. Le 25 avril, le Crédit mutuel informait de la recrudescence de « ces faux banquiers-faux coursiers » avec usurpation d’identité.

Après la publication du témoignage de ce couple qui a perdu 10 000 euros, plusieurs lecteurs nous ont contactés pour faire part d’une mésaventure semblable.

Ainsi, à Villefranche-sur-Saône,…



Lien des sources