« Ils veulent vraiment mettre le pays à zéro »


Incendies, pillages, affrontements armés, tout l’archipel de la Nouvelle-Calédonie, collectivité d’outre-mer, est depuis ce lundi 13 mai le théâtre d‘émeutes particulièrement violentes. « C’est le chaos, témoigne ce jeudi 16 mai, Jérôme Villette contacté par Le Progrès , à 20 h 30, heure locale. On va vivre notre quatrième nuit, c’est vraiment anxiogène, il y a des feux partout, ils sont entre 8 000 et 10 000 émeutiers, âgés entre 15 et 25 ans et même des gamins en dessous de 15 ans. Depuis trois nuits, ils pillent, ils brûlent tout. L’économie allait vraiment très mal puisque trois usines de nickel ne marchent pas depuis trois mois, là ils cherchent à plomber l’économie. »

« On se croirait dans les films, sauf qu’on le vit en réel »

Jérôme Villette, 53 ans, est originaire de Lons-le-Saunier. Il habite à Nouméa depuis quinze ans. Trompettiste, il est professeur au conservatoire de musique de la Nouvelle-Calédonie et vit dans une maison au centre-ville de Nouméa. Il décrit des scènes de…



Lien des sources