JO Paris 2024 : avec Williams et Johannès mais sans Gruda… La liste des 18 Bleues pour les Jeux


C’est parti pour la campagne olympique de l’équipe de France féminine de basket. Jean-Aimé Toupane a communiqué ce jeudi, une liste de 18 joueuses. Déjà privé d’une meneuse en la personne d’Alix Duchet (Bourges) qui, pour « raisons personnelles », décline la sélection, Toupane a fait un choix fort en se privant de la meilleure marqueuse tricolore de tous les temps : Sandrine Gruda.

Sa non-sélection, même dans une liste élargie, tourne la page de la génération des « Braqueuses » revenues de Londres il y a douze ans avec une médaille d’argent. « C’est une joueuse exceptionnelle, elle a porté le maillot avec beaucoup d’engagement. Je l’ai rencontrée, on a échangé. J’ai fait ce choix sur la performance, pas l’individu », a expliqué Jean-Aimé Toupane.

Le groupe se réunira le 6 juin à l’Insep pour deux jours de tests médicaux avant de prendre la direction d’Anglet pour un stage d’une dizaine de jours. Les Bleues joueront leur premier match de préparation le 29 juillet à Mouilleron-le-Captif (Vendée) contre la Finlande. Elles resteront près de La Roche-sur-Yon pour une revanche contre les mêmes Finlandaises deux jours plus tard. Le 12 juillet, comme les garçons, elles joueront à la LDLC Arena de Décines le 12 juillet contre la Serbie avant de défier le Japon le 19 juillet et la Chine le 21 juillet, les deux fois à Reims. Le premier match du tournoi olympique aura lieu au stade Pierre-Mauroy le 29 juillet contre le Canada.

Meneuses-arrières : Marine Fauthoux (Asvel), Carla Leite (Tarbes), Sarah Michel-Boury (Bourges), Leila Lacan (Angers), Romane Bernies (Lattes Montpellier), Pauline Astier (Bourges), Marie Pardon (Tarbes)

Ailières : Valériane Ayayi (Prague), Marine Johannès (Asvel), Gabby Williams (Asvel), Alexia Chery (Asvel), Marie-Paule Foppossi (Tarbes), Pauline Astier (Bourges), Mamignan Touré (Lattes Montpellier)

Intérieures : Dominique Malonga (Tarbes), Iliana Rupert (Bologne), Marième Badiane (Lattes Montpellier), Janelle Salaün (Villeneuve-d’Ascq), Ana Tadic (Miskolc)



Lien des sources