JO Paris 2024 : la nouvelle pré-liste de Thierry Henry, avec Rayan Cherki mais sans Mathys Tel


« J’aimerais rappeler à tout le monde que cette liste est virtuelle, c’est la liste du moment. Ça peut évoluer jusqu’au 3 juillet. » Voilà comment Thierry Henry avait introduit sa conférence de presse du lundi 3 juin, quelques instants après avoir révélé la première version de sa pré-liste pour les Jeux Olympiques. Finalement, c’est à peine plus d’une semaine plus tard que le sélectionneur de l’équipe de France olympique a été contraint d’apporter des premières modifications.

Après avoir essuyé les refus de nombreux clubs européens (Real Madrid, Atlético Madrid…) mais également français (Lille, Paris Saint-Germain), le technicien de 46 ans a été contraint de retirer six joueurs de la liste : Lucas Chevalier, Bafodé Diakité, Lenny Yoro, Bradley Barcola, Warren Zaïre-Emery, leurs clubs ayant rapidement fait savoir qu’ils ne seraient pas libérés pour le grand rendez-vous parisien.

Plus surprenant, le Bayern Munich n’a pas donné son aval à Mathys Tel, contrairement à ce qu’Henry avait annoncé face à la presse la semaine dernière. « J’ai eu des discussions avec le Bayern, oui. Ils m’ont dit que Mathys peut venir », avait affirmé le sélectionneur des Bleuets. Le club allemand a finalement décidé de mettre son veto pour que son nouvel entraîneur Vincent Kompany puisse l’avoir à disposition dès la reprise.

La nouvelle pré-liste de Thierry Henry :

  • Gardiens : Nkambadio, Restes, Risser
  • Défenseurs : Esteve, Locko, Lukeba, Matsima, Sildillia, Truffert
  • Milieux : Akliouche, Chotard, Diouf, Doué, Koné, Millot, K. Thuram, Ugochukwu
  • Attaquants : Cherki, Kalimuendo Lacazette, Mateta, Olise

Pour compenser ces nombreuses absences, l’ancien attaquant d’Arsenal a convoqué trois nouveaux noms et notamment Rayan Cherki. Pas retenu dans la première liste malgré son statut de cadre du groupe Espoirs, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais vient garnir la ligne d’attaque. Avec 5 buts et 4 passes décisives à son compteur depuis l’arrivée d’Henry sur le banc, Cherki fait partie des joueurs référents du système tricolore.

Chrislain Matisma (AS Monaco) vient renforcer le groupe en défense centrale, tandis qu’Andy Diouf (RC Lens) est appelé en renfort au milieu de terrain.

Le rassemblement de l’équipe de France olympique démarrera ce dimanche 16 juin à Clairefontaine. Trois matchs amicaux sont au programme : face au Paraguay le 4 juillet, contre la République dominicaine le 11 et face au Japon le 17.





Lien des sources