Jura. Cyrille Brero ne sera pas candidat aux législatives… mais aux municipales


Son nom a circulé au lendemain de la dissolution de l’Assemblée nationale. Mais Cyrille Brero, vice-président au Département, ne sera pas candidat sur la 1re circonscription le 30 juin prochain. Sur les réseaux sociaux il détaille les raisons de ce choix, souhaitant, notamment être pleinement disponible pour assumer ses nouvelles responsabilités au sein du conseil départemental. Ses délégations portent sur « le retour à l’emploi, l’insertion, l’action sociale, le logement ou encore les aides à la pierre », cite-t-il.

L’élu évoque également ses valeurs, ses convictions profondes, « refusant toute alliance avec le Rassemblement national ». Il précise : « Il s’agit d’une ligne rouge indéfectible à mon niveau. Ce qui ne m’empêche pas de comprendre la colère légitime de celles et ceux qui ont voté Jordan Bardella dimanche ».

S’investir dans un projet collectif

Cyrille Brero estime que « le rôle d’un élu local est de montrer, sur le terrain, la pertinence de choix politiques efficaces pour la qualité de vie des citoyens de nos territoires ». Et cette fois, il annonce clairement la couleur : « Je préfère m’investir pleinement, à moyen terme, dans un projet collectif pour Lons et le territoire lédonien, en vue des élections municipales de 2026. J’y reviendrai précisément dans les prochains mois avec, autour de moi, des hommes et des femmes compétents, motivés et engagés. »



Lien des sources