la limitation va passer à 70 km/h sur la voie réservée


La Direction interdépartementale des Routes Centre-Est (DIR Centre-Est) fait marche arrière. Dans le sens nord/sud de circulation de l’A7, au sud de l’agglomération lyonnaise, la limite sera rehaussée à 70 km/h.

Cette zone débute 3 km au nord de l’échangeur de Ternay et s’étend sur 8 km vers le nord, jusqu’à l’échangeur avec le boulevard urbain sud (ex D301) au niveau de Feyzin.

Le 20 mars dernier, cette voie réservée au covoiturage, aux transports en commun et aux véhicules à très faibles émissions avait été mise en place. Celle-ci était limitée à 50 km/h à partir de l’activation de cette voie.

Cette vitesse avait été initialement choisie pour des mesures de sécurité. Mais en réduisant le différentiel de vitesses des deux voies lentes, à droite, et de la voie rapide, les changements de voies sont plus délicats et sources d’accidents, a indiqué le DIR Centre-Est. La première évaluation du passage de la vitesse à 50 km/h n’a pas été satisfaisante. Une nouvelle phase d’expérimentation sera faite avec une vitesse maximale portée à 70 km/h sur les trois voies de circulation, lors de l’activation de la voie réservée.

Dans l’optique d’améliorer les mobilités entre Lyon et Saint-Étienne, cette zone de l’A7, accueillant plus de 100 000 véhicules par jour, avait été visée afin de réduire le nombre de véhicules circulant sur les voies, réduire la pollution et les nuisances sonores et gagner en fluidité du trafic.

L’évaluation de cette nouvelle phase de tests sera faite d’ici à l’été. En parallèle, des tests seront réalisés en prenant en compte les plages horaires, et notamment les heures de pointe.



Lien des sources