Législatives. À Dole, près de 300 personnes réunies pour faire barrage au RN


À Dole

À Dole, jusqu’à 300 manifestants (selon le comptage Le Progrès) ont répondu à l’appel à se rassembler ce samedi matin 15 juin à 10 h 30. Le rendez-vous était donné place Grevy à l’appel de l’intersyndicale départementale, direction la mairie pour une assemblée générale. « On défend la mobilisation dans la rue, mais aussi dans les urnes. C’est important que tout le monde aille voter. C’est aussi un combat contre l’abstention », explique Yvan Nagenerauft, du syndicat Solidaires.

Un basculement inquiétant

« C’est important, car je pense que l’on vit en France un tournant. On sent qu’il peut y avoir un basculement qui m’inquiète pour moi, mes enfants, mes petits enfants », témoigne Philippe, 63 ans, Alice, 29 ans, est là pour « éviter le pire ». Alors que l’extrême droite était à plus de 40% dimanche dernier dans la 3e circonscription, elle espère que les abstentionnistes se mobiliseront, et que leur vote ne sera pas en faveur du RN (Rassemblement National, mené par Jordan Bardella et Marine Le Pen).

« Ça fait peur, car on sent que ce n’est plus juste un vote de contestation, mais un vote d’adhésion », commente Séverine, venue avec ses enfants.
Ils seraient 240 manifestants selon la police et au « moins 400 » selon les syndicats.



Lien des sources