Loire. « Au-delà de 70 ans, une opération de réassignation de genre, c’est rarissime »


Aline s’apprête à subir, à 70 ans, à la fois une vaginoplastie et une féminisation de son visage. Est-ce rare de recourir à cet âge à une chirurgie de ce type ?

Victor Soulier : « On a déjà opéré des patientes âgées de plus de 50 ans, mais, 70 ans, c’est l’âge le plus avancé qu’on ait rencontré. En général, ce sont des plus jeunes qui se présentent à nous. »

Arnaud Depeyre : « Au-delà de 70 ans, ce sera une première pour moi. On distingue deux catégories d’âge dans la prise en charge de ces patientes transgenres, soit des très jeunes qui ont aux alentours de 20 ans, soit des personnes qui ont entre 40-50 ans, au-delà de 70 ans, c’est rarissime. »

« Si elle est en bonne santé et que la demande nous…



Lien des sources