Loire. « D’ici 2050, le cancer sera de loin la première cause de mortalité »


Depuis ces dernières années, nous avons le sentiment d’assister à une véritable « épidémie » de cancers. Est-ce vraiment le cas ?

« Ce sont 400 000 nouveaux cas par an, en prenant en compte les hémopathies malignes, qui sont diagnostiqués en France avec, globalement, une incidence qui augmente pour la plupart. Les cancers les plus fréquents sont les cancers du poumon, sein, côlon, prostate. »

La participation au dépistage du cancer du côlon est faible

Jean-Marc Phelip

Comment explique-t-on ce phénomène ?

« Le vieillissement de la population, c’est vrai en Europe mais moins dans les pays…



Lien des sources