Loire. Le maire de Roche-la-Molière propose aux habitants de l’inviter pour l’apéro


On ne peut s’empêcher de penser à Valéry Giscard d’Estaing qui s’invitait à dîner chez les Français en 1975 pour dépoussiérer le mode de communication officielle… Mais Eric Berlivet s’en défend, ce n’est pas ce qui l’a inspiré.

Pain de campagne, saucisson et verre de rouge…

En début de semaine, le maire de Roche-la-Molière a posté sur les réseaux sociaux une affiche le montrant au côté d’un pain de campagne, d’un saucisson et d’un verre de vin pour illustrer sa proposition : invitez-moi chez vous, à l’heure de l’apéro, pour discuter… Une invitation tout en sobriété puisque, rappelle-t-il, il ne boit pas d’alcool.

Évidemment, son post a été…



Lien des sources