Mercato : ça coince pour Christophe Galtier à Al-Ittihad, Laurent Blanc convoité


À Al-Ittihad, la quête d’un entraîneur Benzema compatible se poursuit. Depuis le départ de Marcelo Gallardo il y a quelques semaines, le club saoudien, où évolue l’international français, s’est mis à la recherche d’un successeur qui matche parfaitement avec sa star plus que jamais au centre du projet. Dans ce contexte, ses dirigeants ont écarté la piste menant à Stefano Pioli, l’ancien entraîneur de l’AC Milan et ont approché Christophe Galtier comme nous vous le révélions la semaine passée. Une première offre très concrète a même été faite avec un salaire astronomique de 36 millions d’euros sur trois saisons. Soit un revenu mensuel net d’un million d’euros.

Mais la piste menant à l’actuel entraîneur d’Al-Duhail au Qatar semble très complexe. Depuis plusieurs jours, des pourparlers existent en haut lieu entre les dirigeants de la ligue saoudienne, qui sont prêts à racheter le contrat de l’ex-Parisien, et les Qatariens pour trouver une solution. Au total, trois approches ont été faites dont la dernière a eu lieu mardi soir sans qu’une solution ne soit trouvée.

Xavi a refusé le poste

Pour l’heure, Al-Duhail ferme la porte à un départ de Christophe Galtier. Ce dernier, qui n’est pas insensible au challenge proposé, n’ira pas au bras de fer pour quitter un club et des dirigeants avec lesquels il entretient d’excellentes relations et pour lesquels il a une reconnaissance profonde. En effet, en octobre dernier, ils lui avaient accordé leur confiance quelques mois après son licenciement du PSG et quelques semaines avant son procès pour harcèlement et discrimination, soldé par une relaxe.

Même si la piste est toujours active, Al-Ittihad a sondé d’autres profils. Il a d’abord essuyé le refus de Xavi, qui a également entraîné au Qatar. Ces dernières heures, Laurent Blanc, sans club depuis son départ de Lyon en septembre 2023, a été sondé. Et a même reçu une première offre des Saoudiens.



Lien des sources