Métropole de Lyon. Tohana, Island poké et Ly-Lan poke bar : le marché du poké bowl continue de pousser



En déclarant que « Le poké est le segment en plus forte croissance au cours des quatre dernières années (+ 625 % de chiffre d’affaires) » François Blouin, président fondateur de Food Service Vision, confirme la poussée du poké dans la Revue Chaînes, dont le chiffre d’affaires serait passé sur la période de 13 à 150 millions d’euros dans l’Hexagone (le marché des sushis, c’est 745 millions d’euros), sans compter bien sûr les acteurs qui capitalisent ici et là sur le poké, sans enseigne. Une croissance qui tend à démontrer que le phénomène poké n’est pas un feu de paille.Sa poussée n’a bien évidemment pas échappé à la métropole lyonnaise où des enseignes ont fleuri pour concurrencer l’enseigne Pokawa, qui pèserait, selon François Blouin, la moitié du marché des pokés en France. Notre dossier.



Lien des sources