NBA : banni à vie pour paris sportifs, Jontay Porter plaide coupable et risque jusqu’à 51 mois de prison


Jontay Porter se rapproche de la case prison. L’ancien joueur de NBA, banni de la ligue professionnelle de basket nord-américaine pour avoir permis de truquer des matchs afin d’influer sur des paris sportifs, a plaidé coupable ce mercredi à New York dans le volet judiciaire de l’affaire et encourt désormais une peine de prison.

Le joueur de 24 ans, qui évoluait chez les Toronto Raptors, a été remis en liberté contre une caution de 250 000 dollars garantie par sa mère et son épouse, a indiqué un porte-parole du parquet de Brooklyn à l’AFP. Sa sentence, pour conspiration en vue de commettre une fraude électronique, sera prononcée le 18 décembre, et il risque de 41 à 51 mois de prison selon les directives de peine données par la justice dans ce type d’affaire, a précisé le parquet.

1,1 million de dollars de paris truqués

Joueur anonyme de la ligue (37 matchs de 2020-2021 à 2023-2024), Jontay Porter, 24 ans, est accusé d’avoir aidé quatre parieurs à gagner des dizaines de milliers de dollars – voire 1,1 million pour l’un d’eux – en se comportant d’une certaine manière sur le parquet. Ainsi, ses complices savaient qu’il demanderait à quitter le terrain pour raisons de santé alors qu’il était en forme lors de matchs précédents et pouvaient parier en fonction de ce paramètre, selon l’accusation.

En avril, la NBA l’avait banni à vie pour une dizaine de paris sportifs présumés truqués. Jontay Porter est le frère cadet de Michael Porter Jr., joueur majeur des Denver Nuggets et champion NBA en 2023. Bien qu’ayant eu une trajectoire modeste en NBA, le joueur a gagné plus de deux millions de dollars avec les Memphis Grizzlies et les Toronto Raptors.





Lien des sources