«Nos pommes bio sont moins chères qu’en grande surface»


Après une parenthèse de 10 ans dans le bâtiment, Jean-François Mourlevat décide en 2017 de revenir à ses amours. Jeune, il rêvait d’être agriculteur. Il avait passé un Bac agricole suivi d’un BTS, sans jamais s’installer. À l’âge de 30 ans, quand il propose à sa sœur aînée et son beau-frère, Sophie et Romain Boutier, de se lancer à ses côtés dans la reprise d’une exploitation à Chaponost, la DRH et l’assistant de gestion de métier hésitent à peine. Par le biais d’une validation des acquis de l’expérience (VAE), ils se reconvertissent et décrochent tous les deux l’équivalent du Bac agricole.

Uniferme, 1er magasin de producteur français créé en 1978 à Beauvallon

Ils démarrent tous les trois leur nouvelle aventure le 1er  janvier 2018. Dès le début, le modèle économique de leur exploitation de 30 hectares baptisée La ferme aux pommes repose sur la vente de leur production chez Uniferme. Il s’agit du 1er



Lien des sources