Rentrée parlementaire pour le groupe RN : Marine Le Pen met la pression sur ses troupes


Devant la façade arrière de l’Assemblée nationale, un néodéputé RN des Bouches-du-Rhône interpelle, la mine inquiète, l’un de ses collègues : « T’as pris l’écharpe, toi ? » « Non », lui répond l’autre. « Ouf, ça va », réagit l’élu qui, bien que dûment cravaté comme l’a demandé ce lundi 8 juillet Marine Le Pen en visio, avait peur de commettre un impair et de s’attirer la foudre lepéniste.

Le RN fait sa deuxième rentrée parlementaire en pack de son histoire. Avec 89 députés, il était le premier groupe d’opposition à l’Assemblée nationale il y a deux ans. Avec 125, il devrait désormais être le premier groupe tout court. Malgré la déception des résultats du second tour, il s’agit pour Marine Le Pen de transformer le retour au Palais-Bourbon en démonstration de force en faisant poser ses fantassins, sortants comme néophytes, sur les marches de la cour d’honneur.



Lien des sources