Saint-Étienne. Tribunal de commerce : les jours d’après le « Quoi qu’il en coûte »



Le tribunal de commerce a traité environ 500 procédures collectives l’an dernier, soit une remontée au niveau de 2019. La faute à la sortie du « Quoi qu’il en coûte » du Covid et à la hausse des coûts de l’énergie. Brigitte Dubois, nouvelle présidente, explique comment fonctionne ce baromètre de l’activité économique ligérienne…



Lien des sources