Transports : le futur technicentre de Villeneuve-Saint-Georges est « sur de bons rails »


Moins de pannes pour les 700 000 voyageurs quotidiens du RER D et de la ligne R du Transilien. Voilà l’un des enjeux cruciaux qui sera entre les mains des 1 200 cheminots du nouveau technicentre Villeneuve-Prairie de la SNCF. Ce « lieu névralgique » de 31 ha chargé de la maintenance des trains, et implanté entre Villeneuve-Saint-Georges, Créteil et Choisy-le-Roi, entame une mue historique, applaudit Jean-Pierre Farandou.

Le PDG de la SNCF est venu en personne, ce mardi 18 juin après-midi, poser la première pierre au côté de Valérie Pécresse (Libres !), présidente d’Île-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports dans la région. Cette dernière finance 590 des 685 millions d’euros du projet, complétés par le contrat de plan État région (CPER) à hauteur de 95 millions.



Lien des sources