Vannes : pourquoi ces rails où aucun train ne passe seront gardés ?


Des rails à Vannes dans le Morbihan
Des rails à Vannes dans le Morbihan près du giratoire du Liziec ©Actu Morbihan

L’usine Michelin, premier employeur privé de Vannes (Morbihan), est desservie par la voie ferrée. Par le passé, les fils métalliques destinés à renforcer des pneus étaient acheminés par le train. Les trains ne passent plus depuis quelques années. Mais, le préfet et le maire veulent maintenir ces rails.

Maintien des rails

Sur plusieurs centaines de mètres, les rails sont visibles à l’Est de la gare, au niveau de l’avenue de Verdun, dans la rue Alain-Gerbault et sur l’avenue Édouard-Michelin. Ils sont inutilisés.


Lors de la présentation du futur échangeur du Liziec le 2 février 2023, la question de maintenir les rails a été posée. Pour le maire David Robo, il n’est pas question d’enlever les rails :

Cette ligne ne sert plus. Elle était destinée au site Michelin. Je suis pour le maintien de la voie ferrée. On est sur une zone industrielle importante. Si on enlève cette voie ferrée, on ne la remettra jamais. Peut-être un jour, on en aura besoin pour le fret.

David Robo, maire de Vannes

Le préfet du Morbihan, Pascal Bolot, va aussi en ce sens malgré le fait que le « chemin de fer prend de la place ». Il a adressé des mots aux acteurs autour de ce dossier :

Cela ne doit pas être le maintien pour le maintien. Il faut un projet derrière.

Pascal Bolot, préfet du Morbihan

Anne Gallo, vice-président à la Région Bretagne (compétence ferroviaire), a rappelé que la Région veut continuer de développer le fret et jugerait « dommage de ne pas maintenir cette voie ». Les rails seront donc intégrés dans les futurs travaux de l’échangeur du Liziec. La voie ferrée n’attend plus que le retour du locotracteur qui acheminait la matière première à l’usine Michelin.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.





Lien des sources