« Ces élections montrent que les forces conservatrices entendent peser sur l’avenir de l’Europe »




Basé à Londres, Sébastien Maillard est conseiller spécial de l’Institut Jacques-Delors, fondé par l’ex-président de la Commission européenne (aujourd’hui décédé) et présidé par Enrico Letta, organisme dont il fut le directeur. Pour les lecteurs du Point, il analyse les résultats des élections sur le fonctionnement de l’Union européenne (UE), et en particulier l’impact de la décision française de dissoudre l’Assemblée nationale.

Le Point : Quels enseignements tirez-vous des élections européennes ?

Sébastien Maillard : La majorité sortante, composée de chrétiens-démocrates, de sociaux-démocrates et de libéraux, est reconduite mais dans un climat politique européen dégradé. Sans influence directe et divisées ni possibilité de blocage en l’état, les droites radicales vont chercher à imprégner…




Lien des sources