Déficit, dette : le futur gouvernement doit se préparer à une dure négociation avec Bruxelles


Le futur ministre des Finances qui arrivera à Bercy après le 7 juillet trouvera deux épais dossiers sur son bureau. Le premier sera barré d’un gros « Budget 2025 », alors qu’un projet de loi de finances devra être échafaudé dans l’urgence avant la fin septembre. Sur le deuxième, on devrait y lire « Négociations Bruxelles » et il risque de donner autant de maux de tête au futur grand argentier.

La Commission européenne a en effet annoncé ce mercredi l’ouverture d’une procédure pour déficit public excessif contre la France. La nouvelle n’a rien d’une surprise : après les trois années de parenthèses post-Covid – durant lesquelles les règles budgétaires ne s’appliquaient plus – la zone euro avait remis en place en début d’année un Pacte de stabilité rénové censé être plus flexible.



Lien des sources