« Didier Deschamps est victime de l’usure du pouvoir »




C’est fini ! Les Bleus sont rentrés à Paris après leur défaite (1-2) en demi-finale de l’Euro 2024 face à la Roja espagnole. Dès le coup de sifflet final, les critiques ont fusé à l’encontre de Didier Deschamps, à la tête de l’équipe de France depuis 2012, à qui il est reproché la médiocrité du jeu proposé durant la compétition. Certains appellent à sa démission, d’autres espèrent qu’il ne sera pas reconduit, bien que Philippe Diallo, le président de la Fédération française de football, vienne de conforter le sélectionneur à son poste.

François da Rocha Carneiro, historien de l’équipe de France, auteur d’Une histoire de France en crampons (éditions Le Détour, 2022), analyse ce « Deschamps bashing » et décrypte le lien qui unit les Français à leur équipe nationale. Entre imaginaire collec…




Lien des sources