La BRED prête à saisir des opportunités en Afrique


La BRED veut poursuivre son développement à l’international. La plus cosmopolite des Banques Populaires, déjà implantée en Asie du Sud-Est et dans les îles du Pacifique, lorgne désormais sur l’Afrique. « C’est un marché en croissance, avec des opportunités de développement intéressantes, compte tenu de la hausse de la bancarisation un peu partout sur le continent. Nous sommes déjà présents à Djibouti. Nous regardons ce qu’il est possible de faire ailleurs », confie aux « Echos » Jean-Paul Julia, le directeur général de la BRED.

La déclaration tranche avec la stratégie des autres établissements français, qui ont tendance à quitter le continent. BNP Paribas, Crédit Agricole et même BPCE, l’organe central des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne, ont réduit leur présence à quelques rares places fortes. Depuis juin 2023, et sous l’impulsion de son directeur général Slawomir Krupa, Société Générale a entamé un rapide désengagement , cédant filiale après filiale, au Maroc, au Congo, en Mauritanie, et peut-être bientôt au Cameroun et en Tunisie.



Lien des sources