le Bas-Rhin et la Moselle placés en vigilance orange pluie-inondation




Un temps instable. Les départements du Bas-Rhin et de la Moselle ont été placés en vigilance orange pluie-inondation par Météo-France pour la journée de vendredi 17 mai. Selon le bulletin de l’institut météorologique, des pluies durables, soutenues et parfois mêlées à d’orages vont s’installer sur l’Alsace et la Lorraine dès cette fin d’après-midi de jeudi. Les orages pourront apporter ponctuellement de 10 à 20 millimètres d’eau en moins d’une heure, prévient également Météo-France.

La newsletter sciences et tech

Tous les samedis à 16h

Recevez toute l’actualité de la sciences et des techs et plongez dans les Grands entretiens, découvertes majeures, innovations et coulisses…

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

« Durant la soirée, un axe pluvio-orageux se met en place sur le Bas-Rhin et la Moselle. Les pluies soutenues se prolongent toute la nuit jusqu’en matinée de vendredi. L’est de la Moselle et le nord du Bas-Rhin semblent être les secteurs les plus exposés », est-il également précisé.

Selon Météo-France, cet épisode de pluie pourrait apporter jusqu’à 80 millimètres d’eau localement d’ici la fin de journée vendredi où les pluies commenceront à s’affaiblir progressivement.

De la pluie pour le week-end de la Pentecôte

Sur le reste de l’Hexagone, la journée de vendredi débutera sous des conditions plus calmes, mais parfois grises et très brumeuses, notamment sur le quart nord-ouest jusqu’au nord de la Seine et sur le pourtour du golfe du Lion.

Des orages devraient cependant continuer à se former d’ici les prochains jours et notamment pour le week-end prolongé de la Pentecôte. Des averses partout sur l’Hexagone et un risque d’orages généralisé aux deux tiers sud du pays sont au programme de lundi en raison du phénomène dit de la « goutte froide ». Les températures, elles, resteront proches des normales de saison.




Lien des sources