le Rassemblement national en position de force, selon deux sondages




Une vague bleu marine. Selon deux sondages parus lundi 10 juin, le Rassemblement national (RN) recueille 33 à 34 % d’intentions de vote pour les élections législatives du 30 juin et du 7 juillet, soit plus de 15 points de plus que le score obtenu il y a deux ans.

La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Dans la première étude d’Harris Interactive-Toluna réalisée pour Challenges, M6 et RTL, le RN recueille 34 % d’intentions de vote, la gauche unie 22 % (25,7 % des suffrages recueillis en 2022), le camp macroniste 19 % (contre 25,8 %), et Les Républicains (LR) 9 % (contre 11,3 %), à égalité avec les candidats «  divers gauche », par exemple «  dissident du Parti socialiste » (contre 6,4 % il y a deux ans).

Selon Harris Interactive, le Rassemblement national obtiendrait une majorité seulement relative avec 235 à 265 sièges, contre 89 actuellement à l’Assemblée nationale. La majorité présidentielle ne compterait quant à elle plus que 125 à 155 députés contre 249 actuellement, la Nupes 115 à 145 sièges (153 actuellement) et LR 40 à 55 sièges (74 actuellement).

À LIRE AUSSI Le RN active le « plan Matignon » Dans l’étude d’OpinionWay pour CNews, Europe 1 et Le Journal du dimanche, le RN obtient 33 %, la Nupes 23 % et la majorité présidentielle 18 %.

Une majorité de Français approuve la dissolution

Quelque 61 % des personnes interrogées disent par ailleurs approuver l’initiative d’Emmanuel Macron de dissoudre la chambre basse, contre 38 % qui la désapprouvent.

L’enquête Harris Interactive, réalisée en ligne les 9 et 10 juin 2024, porte auprès d’un échantillon de 2 744 personnes «  représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus » dont 2 340 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Celle d’OpinionWay a été effectuée également en ligne, le 10 juin, auprès d’un échantillon de 1 153 personnes, dont 1 095 inscrites sur les listes électorales, lui aussi représentatif de la population majeure et selon la méthode des quotas.

Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée nationale dimanche 9 juin après le résultat des élections européennes, largement en faveur du RN.






Lien des sources