Législatives 2024 – Impôts : Jordan Bardella multiplie les promesses de cadeaux fiscaux


La perspective d’accéder au pouvoir n’a pas rendu le Rassemblement national raisonnable en matière économique. Le programme du parti d’extrême droite pour les législatives, dévoilé ce lundi par son président, Jordan Bardella, multiplie les largesses fiscales. Le RN n’a renoncé à quasiment aucun des cadeaux envisagé par Marine Le Pen lors de la campagne présidentielle de 2022. Il n’a pas non plus chiffré le manque à gagner pour les caisses de l’Etat, ni expliqué comment financer cette prodigalité.

Il y a bien sûr sa mesure fiscale phare, censée être adoptée en urgence à l’été en cas de victoire aux législatives : la baisse de TVA sur l’électricité, le gaz et le carburant. Son coût énorme (17 milliards d’euros selon Bercy) est parfaitement assumé par Jordan Bardella, qui en fait une mesure clé de soutien au pouvoir d’achat. Le RN balaie les critiques, qui pointent pêle-mêle une mesure inefficace (elle risque de grossir les marges des producteurs), indiscriminée (elle profite davantage aux plus aisés qui consomment plus d’énergie) et antiécologique (elle pousse à la consommation de carburants fossiles).



Lien des sources