« Les électeurs utilisent le vote populiste pour dire “nous existons” »




Il est l’homme qui a théorisé le premier l’existence d’une « France périphérique » vivant en marge d’une autre France, celle des métropoles, les grandes gagnantes de la mondialisation. Christophe Guilluy n’a donc pas été surpris par le résultat de Jordan Bardella aux européennes. Ces Français socialement relégués ont trouvé dans le vote RN un instrument pour se faire entendre des élites politiques. « Les gens utilisent ce qu’ils ont sous la main, vote populiste ou mouvement de contestation sociale, pour dire “nous existons”, explique lauteur de Fractures françaises. Détail intéressant dans l’analyse du scrutin : les électeurs du RN ne sont plus seulement des « petits Blancs ». Parmi ces 31 % d’électeurs de Bardella, on trouve des habitants des DOM-TOM et des personnes issues de l’immig…


La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.



Lien des sources