Les marchés saluent l’accalmie de l’inflation américaine par de nouveaux records


C’est la première vraie bonne nouvelle sur le front de l’inflation américaine. Et les marchés l’ont saluée comme il se doit. La hausse des prix à la consommation a enregistré son premier ralentissement en six mois, en s’établissant à 3,4 % en avril contre 3,5 % en mars. Un rayon de soleil dans un ciel qui jusque-là refusait obstinément de se dégager.

Le retour de l’inflation sur une trajectoire baissière a ravivé les espoirs d’un premier assouplissement monétaire aux Etats-Unis dès l’automne. Et même d’un deuxième en décembre. De son côté, le président de la Fed Jerome Powell a à nouveau incité les marchés à la prudence, insistant sur la nécessité de garder les taux à un niveau élevé, tant que la Fed ne dispose pas d’indices concordants montrant un réel recul de l’inflation.



Lien des sources