l’Europe peut-elle prendre le relais des États-Unis ?




Comme dans les westerns de Hollywood, la cavalerie finit toujours par arriver pour sauver le héros en difficulté. La Chambre des représentants des États-Unis a enfin voté un paquet de 61 milliards de dollars d’aide militaire à l’Ukraine, qui était en souffrance depuis six mois. Juste à temps ! Le patron de la CIA, William Burns, venait d’exprimer sa crainte d’une possible déroute des troupes de Kiev, contraintes de se battre avec toujours moins de balles, d’obus et de missiles antiaériens face à une armée russe revigorée. L’aphorisme prêté à Winston Churchill se confirme : « On peut compter sur l’Amérique pour faire ce qu’il faut, une fois qu’elle a exploré toutes les autres possibilités. »

Cependant, nous ne sommes pas au cinéma, mais dans la vie réelle. Il serait illusoire de voir dans…


La newsletter débats et opinions

Tous les vendredis à 7h30

Recevez notre sélection d’articles tirée de notre rubrique Débats, pour comprendre les vrais enjeux du monde d’aujourd’hui et de notre société

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.



Lien des sources