« Nous ne gagnerons pas avec ce président »




La pression ne cesse d’amplifier sur Joe Biden. Cette fois, c’est au tour de George Clooney de monter au créneau pour demander au président démocrate de céder sa place et ne pas briguer un second mandat à la Maison-Blanche. Dans une tribune publiée dans le New York Times, le poids lourd hollywoodien pointe du doigt l’âge canonique du président et la détérioration manifeste de ses facultés. « Nous ne gagnerons pas en novembre avec ce président, prédit-il. Au cours des quatre dernières années, il a remporté de nombreuses batailles auxquelles il a été confronté. Mais la seule bataille qu’il ne peut pas gagner est celle contre le temps. Aucun de nous ne le peut… »

La newsletter culture

Tous les mercredis à 16h

Recevez l’actualité culturelle de la semaine à ne pas manquer ainsi que les Enquêtes, décryptages, portraits, tendances…

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Clooney n’a jamais caché ses sympathies pour le Parti démocrate. Il s’est farouchement opposé à Donald Trump, estimant même que ce dernier avait sa place « dans les poubelles de l’Histoire » après l’assaut contre le Capitole, en janvier 2021. Récemment, il était au premier rang d’un gala à Los Angeles destiné à collecter des fonds pour Biden – 28 millions de dollars récoltés, en présence de Julia Roberts, Jack Black ou encore Barack Obama. Et l’acteur a manifestement pu se rendre compte de la fatigue réelle du président, âgé de 81 ans. « Il n’était pas le Joe Biden de 2020. Il était celui que nous avons tous vu lors du débat », faisant référence au récent duel télévisé avec Donald Trump où Biden a eu de gros moments d’égarement

« Les ténors démocrates […], les sénateurs, les membres de la Chambre des représentants et les autres candidats qui risquent de perdre en novembre doivent demander à ce président de se retirer volontairement », ajoute l’acteur et producteur. « J’adore Joe Biden, mais nous avons besoin d’un nouveau candidat. »

Panique à Hollywood

Clooney rejoint en ce sens plusieurs voix de l’industrie hollywoodienne qui ne croient plus aux chances du président sortant, dont la santé est manifestement déclinante. Récemment, Reed Hastings, le cofondateur de Netflix, lui a demandé de se retirer pour permettre à un candidat « vigoureux » de relever le défi. Il a été rejoint par Abigail Disney, philanthrope et héritière de l’empire Disney, grande donatrice du Parti démocrate, qui propose de soutenir Kamala Harris, l’actuelle vice-présidente de Biden. D’autres avancent même le nom de Michelle Obama…

Il est vrai que la santé du chef de la Maison-Blanche est désormais l’un des sujets principaux de la campagne électorale, favorisant mécaniquement la candidature de Trump, qui grimpe dans les sondages – le milliardaire républicain a désormais six points d’avance sur le président sortant. Une inquiétude qui n’a fait que se renforcer quand le New York Times a indiqué qu’un spécialiste de la maladie de Parkinson s’était rendu huit fois à la Maison-Blanche depuis un an – la présidence a répliqué qu’il n’était nullement sous traitement.

De son côté, Joe Biden tente de sauver les meubles en appelant à l’union pour gagner. « Je veux que vous sachiez qu’en dépit de toutes les spéculations, dans la presse et ailleurs, je suis fermement décidé à rester dans la course, à la mener jusqu’au bout et à battre Donald Trump », a-t-il écrit aux parlementaires démocrates. Et d’ajouter que seule une intervention du « Dieu Tout-Puissant » pourrait le faire changer d’avis. Mais si les grands donateurs commencent à faire la grève du chèque, le camp démocrate pourrait rapidement revoir sa stratégie…



Lien des sources